Connaissez vous Orlando de Rudder ? (1)

Publié le par Serge



On peut reprocher beaucoup de choses à Orlando de Rudder du Net.
 
 
Son côté poison du Grand Net (On dit aussi Troll, voir ce mot), ses coups de gueule, sa prose acariâtre, ses harcèlements psychologiques, sa mauvaise foi et je m’arrête là …
C’est à chacun de trouver dans le blog de cet écrivain ce qui lui convient le mieux. 
En bien ou en mal. 
Mais si vous n’aimez pas, vous serez censurés, c’est le régime instauré par Orlando de Rudder..
Une dictature ? En quelque sorte, un effet de caste qu’il anime avec ses amis… Ses amis…
 
Saviez vous qu’il pratique aussi un jeu de massacre qui n’est pas plus supportable que ses délits d'injure? 
C’est celui de l’extermination de jeunes poètes en herbe qui auraient commis un crime. Celui de s’exercer à la poésie en publiant des images d’anges dans les coins de leurs blogs pour enfants…
Que demande Orlando de Rudder à ces enfants qui s’amusent ? 
D’être des Rimbaud ou de ne pas exister sur le Net ! Pas moins !
 
Souvenez vous…
Pascal Perrot aka Poetic Gladiator, un ami de Orlando de Rudder, avoue avoir violenté des jeunes enfants et Orlando de Rudder se joint à la meute pour sonner la curée…
Pascal Perrot laisse toujours ses traces et il est facile de remonter jusqu'à son propre blog où il avoue violenter des mineurs. Ça , Orlando de Rudder le sait très bien,il use du même procédé quand il ne se cache pas sous une fausse identité, aussi n'hésite t'il pas à massacrer lui aussi  en sachant que les victimes de Pascal Perrot liront ses commentaires.
 
Je cite ici les commentaires de Orlando de Rudder que vous trouverez 
en cliquant sur l'image ci-dessous.
 (vous y trouverez aussi l'aveu de violences commises par pascal Perrot )

boucheriederudder.jpg

 
Début de citations:

A 17 ans on a même le droit d'être Rimbaud!
Bon, come dis pascal perrot, si on va manger dans ue resto dégueu avec de la bouffe pas fraîche, o ale droit de le dire, même si le cuistot a 17 ans... Et, pour un poème, on peut pas?

C'est ça, le manque d''amour et l'ego bête... Un poèmùe complaisant doit être encensé paske c'est un gamin qui l'a écrit! Ca suffit! t si on s'efforçait dignement de faire bien les choses, quel que soit l'âge, d'abord en honnête artisan avant d'en arriver à la rigueur de 'l'artiste?
C'est comem le bac "allégé" si méprisant pur les jeunes! Non: 17 ans ou pas, il faut de l'exigence, de la rigueur, dur espect, de l'amour... autrement, on n'écrit pas de poèmes! De pous, écrire, peindre, etc demande de prendre el risque de se faire critiquer, foute de sa gueule, de recevoir des tomates pourries voire des gnons.Ou de se faire tuer si un régime "fort" pense qu'on fait de l'art "dégénéré"... l'art c'est le risque. A 15 ans comme à 2344567 ans! C'est pas du confort planplan que je t'écris un peauwème et que j'attends les compliments et que les cons me gratulent! Des conseils? Pourquoi pas. Ca devrait se payer, aussi...Eh oui, quand on veut apprendre le violon, on paye le prof... C'est vache,l'art... C'ets pas du fonctionnariat! umauvais pième c'est de l'amour en mons... et ça arrive.

"Démocratiser " ou "populariser" est uen ignominie comme "alléger " le bac! Alors, parce que ce con de peuple "n'y connaît rien, on va "alléger" les grands crus de Bourgogne, y foutre de la flotte dedans, ou du coca? " Le slam, la piésie Mac Do, on s'en fout! Ca n'est jamais SaintJohn Perse, Baudelaire ou Pierre-Jean jouve , ce qui les "fait chier" les slammeur qui préfèrent le hamburger au foie gras... Désolé, mais y en a marre de la persécution de ce qui concocte soigneusement, de ce qui mitonne de suaves nourritures!La poésie industrielle est à la poésie ce que le chewing gum est à l'air pur! ET tant que els slammeurs n sortirons pas de leur "prison intérieure" et s'en tiendront au conformisme bien tranquille, la vie sera ailleurs... LEs fonctonnaires de la révolte, y en a marre!
Nul n'est dispensé d'avoir du talent! Quel qu'il soit....  
Orlando de Rudder.

Fin de citations.
 
 
Perrot et de Rudder étaient ils des Rimbaud à 17 ans ? Rien sur le moteur de recherche Google… Rimbaudder, Rimbaurrot ? Rien…
 
Ce jeune garçon était seul dans son coin, ne demandait rien à personne ne faisait pas de Slam, et son texte avait reçu seulement deux commentaires d’autres jeunes de son âge dont les fameux « kikou » (bonjour !) et "c'est très beau lol (rires !)!".
Aucun encensement véritable. Publiés  par des jeunes, des « cons qui se gratulent » comme dit de Rudder, ces deux commentaires constituaient ils une insulte à la bonne société des Lettres ? 
Jamais ce jeune garçon n’a préparé un mauvais repas ou autre que de Rudder aurait eu à payer. Il n’a demandé aucun conseil. Rien. Rien de tout ce qu’il lui est reproché… Il a lu tout l’amalgame qui a été déversé sur lui...

Jusqu’aux menaces de gnons… 
Jusqu'aux menaces de leur foutre le feu comme dit Guy Darol !!!
Je n'invente rien ! Ils ont tout signé !
Qui pourrait comprendre un acte gratuit qui consiste à dénicher un innocent, à le traîner au pilori et à le fustiger, le cogner...à le crâmer ?
Qui pourrait comprendre qu’on écrase les châteaux de sable construits par un enfant dans un parc d’amusement, au prétexte que l’architecture n’appartient pas aux canons que Perrot, Darol et de Rudder voudraient imposer par la force ou la menace ?
 
Les jeunes de cet âge ont besoin d’apprendre, de recevoir des encouragements assez intelligents pour les pousser à s’améliorer. Pas de recevoir ça !
Pourquoi ces actes de violence sont ils admis par tous les intellectuels qui entourent de Rudder? 
Pas un n'a réagi pour défendre un innocent... Pas un homme, pas une femme, pas un père ou une mère de famille de l’entourage de Orlando de Rudder... Pourquoi ?
 
Cela valait-il une réponse?
Cela valait il une réponse à un humaniste qui bénéficie de la complicité d’adultes agissant en bande organisée? Je pense que oui, au moins pour alerter des parents et d’autres enfants.
A l’époque de ma réponse j’aurais dû argumenter mieux… Mais je sais aujourd’hui que ça n’aurait servi à rien de mieux défendre la cause des enfants face à ce groupe qui est surnommé « Les sauterelles carnivores ».
 
Lecteurs, il y a peut être vos enfants dans le compte des victimes de cette bande qui fait des émules sur Internet… Pas encore ? Alors agissez auprès de vos enfants, informez les,  aidez les.
Il est nécessaire de continuer à initier une mise en garde et une prévention d’une jeunesse parfois désespérée qui ouvre des blogs comme on jette une bouteille à la mer. 

En cas de bris de cette bouteille, les conséquences peuvent être immenses, et hélas mortelles puisque des parents ont vu leurs enfants se suicider suite à des incitations et des insultes sur le Net.

Orlando de Rudder le sait très bien puisqu'il est confronté à la maltraitance des enfants. Il savait donc qu'il allait très loin face à un jeune garçon pacifique qui s’exerce à la poésie. Il n'a pas hésité une seconde à prendre un tel risque. Si vous lisez attentivement les commentaires de Orlando de Rudder, avec le même souci de précision qu’il se prête, alors vous devriez ressentir chaque mot comme un coup violent asséné à un innocent.
 
Bientôt je vous parlerai de Pascal Perrot et des violences envers des mineurs qu’il avoue sur son blog. Oui vous avez bien lu, violences qu’il avoue et qu’aucun des « intellectuels humanistes » rédacteurs de blog n’a condamnées, alors qu’ils étaient tous au courant… TOUS ! 
Aucun n’a réagi… Aucune réaction… Sauf peut être le ptosis neurologique (Le frétillement des paupières, le Palpébral Gesticulus !) si particulier qui caractérise leurs émotions… 

Publié dans Orlando de Rudder

Commenter cet article