Connaissez vous Orlando de Rudder (4)

Publié le par Serge

Avant de poursuivre sur d’autres sujets, voici les dernières informations officielles dont je dispose.
 
Comme je l’avais annoncé précédemment, Orlando de Rudder minimise maintenant le contenu et la portée de l’article « Vive le viol » qui je le rappelle a été supprimé par l’hébergeur VOILA.FR.
 
 
Orlando de Rudder publie maintenant un message du Service Modération de Canalblog.
(28 septembre 2007 ... Titre du billet : Serge aime calomnier ! )
boutonclic.jpg
 

Après la suppression de l’article illégal par VOILA.FR , l’hébergeur Canalblog a donc modéré le blog « Orlando de Rudder » , a déclaré que le lien hypertexte était sans objet parce que le site avait été supprimé, a suspendu malgré tout son article (transféré comme brouillon) et a laissé à Orlando de Rudder la liberté de publier à nouveau, avec la réserve néanmoins, de suppression de l’article si les choses allaient plus loin.
 
L’article de Orlando de Rudder ayant été suspendu, je vais donc supprimer mon lien qui y amenait.
 
Le Service Modération de Canalblog qui est tenu de l’application des CGU, d'une obligation de neutralité et de confidentialité a-t-il autorisé la publication de cette correspondance privée et connaît il l’interprétation et les encouragements qu’en déduit Orlando de Rudder ?
 
Dans cette correspondance privée, le service de modération de Canalblog exprime clairement son attachement aux règlements des CGU, et renvoie très justement Orlando de Rudder aux Lois et décrets fondamentauxet donc implicitement à la « Netiquette » ratifiée par tous les Fournisseurs d’Accès aux Services de l’Internet regroupés au sein de l’Association AFA.
 
Voici une définition extraite du site de l’AFA.

boutonclic.jpg
 


Définie par des Associations, dont l’AFA, la Netiquette est la charte de bonne conduite des acteurs de l'Internet, qu'ils soient utilisateurs professionnels ou particuliers. Les Conditions Générales d'Utilisation (CGU) des fournisseurs d'accès, des hébergeurs, et des portails font très souvent référence à la netiquette, et le non respect de  ce code par l'utilisateur peut entraîner la suspension ou la coupure de son compte.
Les premières décisions de justice française à reconnaître la légitimité d'une coupure de compte sur la base de la netiquette ont été rendues par le Tribunal de Grande Instance de Rochefort-sur-Mer en 2001 et par le Tribunal de Grande Instance de Paris en 2002.
Fin de citation.
 
Enfin, que dire des réactions de Orlando de Rudder qui maintenant refuse la suppression de l’article illégal sous divers prétextes inqualifiables qu’il tente de généraliser à l’ensemble des jeunes.
 
Les réponses à cette question sont dans le commentaire (26 septembre 2007 à 08 h 30, IP enregistrée) ici même de Orlando de Rudder ?                    
boutonclic.jpg
 



Début de citation.
Ce truc révolte, certes,mais est surtout ridicule! De pus,il ne tombre pas sous le coup de la loi puisqu'il s'agit d'un fantasme raconté et non d'une apologie du viol.Ca ne peut choquer personne, sinon par cette incogruité: les mômes en ont vu d'autres et sont plus sains que Serge.
[…]
Fin de citation.
 
Dans cette nouvelle analyse, l’article illégal n’est plus coupable.
 
Abstraction  faite de ce qu’il m’est reproché (les mômes sont plus sains que Serge), qui est d’accord avec ces affirmations ?
Pour Orlando de Rudder, quelle est la portée du récit d’un  fantasme d’adulte sur l’esprit d’un enfant (d’un môme) ?
 
Quoiqu’il en dise, j’ai bien compris un des fonds de la démarche de Orlando de Rudder. A savoir la dénonciation de tels articles. Mais, dans les faits présents, Orlando de Rudder minimise la portée et la teneur de l’article illégal  alors qu’il y a six jours il suggérait à la police de faire une enquête interne pour sanctionner l’auteur fautif, donnait et écrivait :
Je suis outré, choqué, le souffle coupé, sans plus aucune force pour m’indigner.
 
Des insultes sont maintenant proférées contre les personnes, les parents qui n’ont pas pris le temps de s’offusquer vertueusement ou de présenter des analyses aberrantes ou de lancer une campagne de publicité en public et qui ont immédiatement signalé l’abus.
L’article a été légalement supprimé et c’est ce qui compte.
 
 
 
Messages personnels.
1 Pascal Perrot : Elles viennent me voir quand vos attaches ?
 
2 Orlando de Rudder.
Quelle était pour vous la définition du mot « Lâche » en août 2006 ?
Les réponses à toutes vos questions viendront soyez en sûr, mais il n’y a pas que vous, hélas, dans le plan que je me suis fixé.
Je ne cache pas MES interventions. Comment pourrais-je le faire d’ailleurs, elles apparaissent automatiquement dans les liens que je présente. Je vous suggère de regarder mieux.

Publié dans Orlando de Rudder

Commenter cet article